Grace Wairimu at a rehab centre in Kilifi County where she came to do her HCV self-test. 04.03.2020, Kilify County, Kenya Photo credits: FIND / Brian Otieno

Autodépistage et autogestion de la santé

Nous travaillons à introduire de nouveaux autotests et à élargir l'accès à ce qui existe déjà en matière d'autotests et de technologies d'autogestion de la santé afin que les gens puissent devenir acteurs de leur santé et se protéger eux-mêmes ainsi que leurs communautés.

L’autodépistage et l’autoprélèvement peuvent favoriser un accès équitable au test pour chaque personne, quel que soit leur lieu de vie ou leur statut social.

La capacité des individus, des familles et des communautés à être acteurs de leur propre santé, à prévenir les maladies, à maintenir la santé et à faire face à la maladie et à l'invalidité avec ou sans le soutien de professionnels de santé.

Définition par l'OMS de l'autogestion de la santé

L’autodépistage fait référence à une approche de soins personnels qui permet aux gens de prélever leur propre échantillon, d’effectuer un test simple et d’interpréter le résultat eux-mêmes. L’autoprélèvement consiste à prélever son propre échantillon avant de l’envoyer à un établissement de santé pour qu’il y soit testé.

Les autotests peuvent être mis à disposition dans les pharmacies, ainsi que dans des lieux non traditionnels tels que les supermarchés. Ils peuvent être fournis par les employeurs pour une utilisation sur le lieu de travail, et également offerts aux personnes visitant un établissement de santé, pour qu’elles l’utilisent lors de l’attente pour un rendez-vous sans lien. L’accès aux autotests peut être facilité par des programmes de soins de santé établis ou par des choix individuels d’acheter et d’utiliser des autotests en dehors des services sanitaires habituels.

L’OMS recommande des interventions de soins personnels pour chaque pays et chaque contexte économique en tant qu’éléments essentiels sur la voie de la couverture santé universelle (CSU), de la promotion de la santé, du maintien de la sécurité dans le monde et du service aux personnes vulnérables. Pendant la pandémie de COVID-19, l’autodépistage a pris une ampleur considérable et son déploiement réussi dans de nombreux pays a démontré sa valeur en réponse aux menaces pour la santé mondiale. La pandémie a offert une occasion unique, avec des enseignements et des meilleures pratiques qui devraient maintenant être évalués pour leur applicabilité potentielle à d’autres maladies dans le cadre de programmes complets d’autogestion de la santé. Il est également important d’identifier les voies qui peuvent permettre une mise à l’échelle et un déploiement rapides des services d’autodépistage dans le cadre des futurs mécanismes de riposte aux épidémies.

L'autodépistage est un moyen unique pour permettre aux gens d'être acteurs de leur santé, et s'est avéré être un outil important dans la réponse à la COVID-19.

Marta Fernández Suárez

Directrice de la technologie

Fiche d'information de l'OMS sur les interventions d'autogestion de la santé

L'OMS définit l'autogestion de la santé comme la capacité des individus, des familles et des communautés à être acteurs de leur propre santé, à prévenir les maladies, à maintenir la santé et à faire face à la maladie et à l'invalidité avec ou sans le soutien de professionnels de santé.

Répertoire de tests FIND

Consultez notre répertoire pour obtenir des informations sur les auto-tests approuvés pour la COVID-19.