Liana Gogia, 58 years old, received a postitive result on an RDT that was administered as part of a door-to-door screening campaign. She is having blood drawn to get a confirmatory test at the Zugdidi Infectious Disease Hospital. Her family suspects she acquired HCV recently via unhygienic dental procedure.

Hépatite

Nous veillons à ce que toutes les personnes atteintes d'hépatite soient diagnostiquées afin qu'elles puissent accéder aux soins dont elles ont besoin. 

350 millions

de personnes vivent avec une hépatite virale

1 personne sur 5

savent qu'elles ont l'hépatite C

1 personne sur10

savent qu'elles ont l'hépatite B

Des millions de personnes atteintes d’hépatite virale ignorent en souffrir.

Plus de 350 millions de personnes dans le monde vivent avec l’hépatite virale. Chaque année, plus d’un million de personnes perdent la vie à cause de maladies liées à l’hépatite aiguë et aux infections chroniques qui causent des cancers hépatiques et des cirrhoses. Les hépatites B et C chroniques sont la principale cause de cancer du foie.

Seulement 1 personne sur 5 parmi les 58 millions qui vivent avec l’hépatite C chronique dans le monde – dont la majorité vit dans des pays à revenu faible ou intermédiaire – a été diagnostiquée. En 2019, plus de 290 000 personnes en sont mortes. Pourtant, il existe un traitement déjà largement disponible, à des prix abordables dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

L’écart diagnostique pour l’hépatite B est encore plus grand, avec seulement 1 personne sur 10 consciente d’être infectée. Malgré l’existence d’un vaccin efficace, 820 000 personnes sont mortes de causes liées à l’hépatite B en 2019.

Accroître l’accès au diagnostic pour les hépatites B et C est donc essentiel pour atteindre l’ objectif de l’OMS d’éliminer l’hépatite d’ici 2030. L’OMS estime que plus de 30 millions de personnes vivant avec l’hépatite C devront être diagnostiquées et référées pour traitement d’ici 2030 pour atteindre les objectifs d’élimination.

La réalisation des objectifs de 2030 en matière d'hépatite dépend de l'amélioration de l'accès au dépistage. Toute personne vivant avec l'infection a le droit de connaître son statut afin de pouvoir être référée pour traitement.

Cassandra Kelly-Cirino

Vice-présidente, Programmes

Notre stratégie contre l’hépatite C vise à élargir la recherche active de cas en créant des trousses de dépistage communautaire ciblé, en utilisant des tests multiplex ainsi que des stratégies d’autodépistage. Avec nos partenaires, nous soutenons des services décentralisés, simplifiés et intégrés par le biais de véritables tests de confirmation sur le lieu des soins et de classification hépatique, afin que ceux qui en ont besoin puissent commencer un traitement le jour même où ils sont diagnostiqués. Nous explorons la possibilité de reproduire ces approches pour l’hépatite B.

En collaboration avec nos partenaires, nous fournirons :

  • Des panoplies pour faciliter la mise en place de programmes nationaux de dépistage d’un bon rapport coût-efficacité
  • Un véritable test rapide de l’antigène central sur le lieu des soins (cAg)
  • Des données sur les tests rapides combinés
  • Des autotests pour l’hépatite C approuvés par l’OMS prêt à l’emploi, y compris une boîte à outils numérique d’assistance centrée sur le patient
  • Des trousses de dépistage pour une meilleure utilisation et mise à l’échelle de l’autodépistage