Health Poverty Action Visiting Hospitals at Kompong Chhnang & Battambong Province, (c) FIND / Dara Korn

Menaces pandémiques

Nous nous appuyons sur les avancées catalysées par la pandémie de COVID-19 pour établir des systèmes durables d'alerte précoce et de réponse pour les agents pathogènes connus et émergents.

6 agents pathogènes sur 10

du plan directeur de R&D (Blueprint) présentent d'importantes lacunes en matière de diagnostic

Maladie X

est le nom donné à un agent pathogène encore inconnu ayant un potentiel épidémique

Les tests de dépistage sont essentiels à la fois pour la préparation à la pandémie et pour l’intervention en cas d’épidémie.

La COVID-19 a eu des impacts sanitaires et économiques dévastateurs, avec plus de 3 millions de décès à ce jour et un coût total attendu compris entre 8,1 et 15,8 billions de dollars américains à l'échelle mondiale. Une meilleure préparation aux menaces futures est essentielle.

Aurélia Vessière

Directrice adjointe, Menaces pandémiques

Les futures épidémies de maladies infectieuses peuvent être inévitables, mais nous pouvons les empêcher de devenir des pandémies en renforçant les systèmes d’alerte précoce et d’intervention pour les agents pathogènes connus et émergents.

La COVID-19 a montré notre vulnérabilité mondiale aux pandémies et le rôle vital des tests comme l’une de nos premières lignes de défense contre les maladies infectieuses.

Bien que la menace d’une pandémie mondiale ait toujours été présente, le financement mondial pour la préparation à la pandémie avant le COVID-19 avait été timoré et peu soutenu. Les dépistages ont toujours été la pierre angulaire de l’alerte précoce, de la réponse et du confinement, mais ils restent chroniquement inadaptés aux besoins mondiaux. Des lacunes diagnostiques importantes subsistent pour six des dix maladies prioritaires du Plan directeur de R&D de l’OMS, y compris une maladie X non encore identifiée : le nom donné à un agent pathogène dont le caractère pathogène pour l’être humain est inconnu mais qui pourrait causer une grave épidémie internationale à l’avenir.

Cependant, la COVID-19 a poussé la préparation à la pandémie en haut des priorités à l’ordre du jour des politiques, en accordant une attention mondiale à l’importance du dépistage pour piloter la prise de décision en matière de santé publique et maîtriser la transmission, assurant la sécurité des personnes, des communautés et des économies. La COVID-19 nous a également montré l’importance de réseaux de tests intégrés adaptés à l’usage qui vont de la société civile aux hôpitaux et aux services de laboratoire, ce qui peut permettre aux gens de se faire dépister quand et où ils en ont besoin. Elle a démontré l’importance de renforcer la capacité de séquençage génomique pour l’identification rapide des pathogènes et des variants – essentiel pour repérer rapidement de nouveaux variants qui peuvent échapper aux tests de dépistage, aux traitements ou aux vaccins, et permettre le développement rapide de nouveaux outils ou des modifications aux outils existants.

Nous devons briser le cycle « panique et amnésie » pour le dépistage et la surveillance des agents pathogènes susceptibles de causer des épidémies. Tirerons-nous les leçons de la COVID-19 ?

Daniel Bausch

Conseiller principal, Sécurité sanitaire mondiale

Notre stratégie de lutte contre les menaces de pandémie est axée sur l’accélération du développement d’outils de diagnostic pouvant aider à la gestion des épidémies aiguës et sur le renforcement des capacités nationales de détection des épidémies et d’intervention rapide. Nous appuyons également la mise en œuvre de systèmes intégrés de surveillance pour l’alerte rapide et l’intervention.

En collaboration avec nos partenaires, nous fournirons :

  • de nouveaux tests de dépistage rapide pour les maladies épidémiques (Marburg, fièvre jaune)
  • le développement d’une plateforme de tests moléculaires sur le lieu des soins (pour la fièvre de Lassa)
  • des évaluations des tests pour les maladies épidémiques prioritaires
  • un renforcement de la préparation et de la réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest
  • une optimisation des réseaux de diagnostic au Nigeria à l’aide de l’analyse d’optimisation des réseaux de diagnostic
  • une surveillance communautaire

100 Days Mission

La "100 Days Mission" est un plan pour que le monde soit capable de répondre et d'étouffer la menace mondiale de la prochaine maladie X dans les 100 jours suivant la déclaration d'une épidémie ou d'une pandémie majeure par l'OMS. Découvrez comment FIND travaille avec CEPI sur la préparation nécessaire en matière de diagnostic pour faire de cette ambition une réalité.