Déclaration de FIND sur la santé numérique au G20 en Inde

Priorité 3

Innovations et solutions en matière de santé numérique pour favoriser la couverture sanitaire universelle et améliorer la prestation des services de santé

Prononcée par Willo Brock, FIND VP, Affaires extérieures
Thiruvananthapuram, Kerala, Inde, 19 janvier 2023

    Chers délégués respectés, au nom de FIND, l’alliance mondiale pour le diagnostic, nous aimerions attirer votre attention sur le rôle des solutions de diagnostic numériques dans le renforcement des systèmes de santé et la responsabilisation des individus. Nous félicitons vivement la présidence indienne d’avoir inclus, comme résultat escompté, la mise en place de solutions de santé numérique en tant que biens de santé publique numériques mondiaux, grâce à la fourniture de logiciels et d’outils en libre accès.

    La pandémie de COVID-19 a souligné que la résilience des systèmes de santé est, dans une large mesure, déterminée par la force des systèmes de santé primaires et communautaires qui constituent le premier point d’entrée pour la plupart des gens. Les outils numériques ont réussi à décentraliser le diagnostic à ces niveaux critiques de prestation de services de santé et à rapprocher les tests des individus et des communautés.

    Nous avons travaillé en collaboration avec les Ministères de la Santé, les entreprises technologiques, les fabricants d’appareils et les partenaires de mise en œuvre pour soutenir les outils de diagnostic numérique basés sur l’IA et non basés sur l’IA adaptés à l’infrastructure numérique à tous ses niveaux de développement et assurer des liens de test avec la surveillance à tous les niveaux.

    Sur la base de ces éléments et conformément aux domaines définis par la présidence indienne du G20, FIND recommande le concept de création d’un fonds commun et suggère les priorités suivantes pour un tel fonds, accessible à la fois aux pays du G20 et aux pays à revenu faible et intermédiaire :

    • Soutenir les systèmes d’interopérabilité open source pour relier les outils numériques afin de permettre la surveillance de la résistance aux antimicrobiens (RAM)/Une seule santé et de la sécurité sanitaire aux niveaux local, régional et mondial, comme cela a été discuté hier.
    • Soutenir l’innovation, adaptée au niveau primaire et communautaire, et veiller à ce que les investissements réalisés par les pays du G20 contiennent des clauses d’accès, d’accessibilité financière et de transfert de technologie pour permettre l’adoption dans les pays à revenu faible et intermédiaire.
    • Soutenir le développement, l’évaluation et la mise en œuvre de modèles communautaires de dépistage et de test basés sur le numérique.

    Merci.